L’usine 4.0

L’usine 4.0 est avant tout munie d’unités flexibles entièrement automatisées et connectées.
Les composants de ces unités communiquent les uns avec les autres. Cette communication est le point central de l’Industrie 4.0. Le produit fini, qui sera personnalisé, pourra aussi communiquer avec les machines dans sa phase de réalisation. On parle alors de « Smart Product ».

Le cycle de production sera préalablement scénarisé, depuis l’introduction de la matière à jusqu’à son emballage et son stockage. Le scénario pilotera, en quelque sorte, la fabrication en fonction du client destinataire et sera capable de personnaliser le produit comme la taille, la couleur, le type d’emballage, etc.

La chaîne logistique pourra également être prise en compte, en amont et en aval, du cycle de production. Enfin, ce n’est pas la vocation première d’industrie 4.0 mais le produit pourra, par la suite, être tracé. Cela implique un système de communication efficace entre les différents modules, de la prise de commande à la livraison. Tout est réalisé de A à Z, sans intervention humaine, avec une interaction entre les produits et les machines.

image

Concepts de communication dans un process industriel

Dans le monde 3.0, les machines automatisées ne communiquent pas encore entre elles. Ceci sera réalisé dans l’usine 4.0. Aussi surprenant que cela puisse paraître, les principales briques technologiques qui assureront la transformation de l’industrie 3.0 en Industrie 4.0 existent déjà : capteurs, automates, CFAO, PLM, GMAO, ERP, Big Data, Internet des objets, Cloud Computing… On peut donc supposer que cette révolution ne sera pas une innovation technologique mais le mode de production qui en résultera sera en totale rupture avec ce qui existe déjà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *